Le jury 2018

2018 juge Maryvonne

Je partage avec mon mari la passion pour la photo !

J'aime les découvertes dans la nature ou les sites historiques.

Je me passionne pour les montages audiovisuels qui m'offrent de grandes possibilités.

J'aime aussi partager les réalisations d'autres passionnés.

Etant sollicitée pour faire partie du jury de La Coupe Lumière, ce sera pour moi une aventure inédite et très enrichissante avec des personnes dont j'apprécie les compétences

Maryvonne Borowicz

 

 

Jean Louis Lorenzi

En digne héritier de son père, le réalisateur Stellio Lorenzi, Jean-Louis s'inscrit dans une certaine tradition de la télévision dite de service public. Ses films sont empreints d'un réel humanisme dont sa "Colline aux mille enfants" est un des plus beaux exemples qui connut un retentissement tel que ce film a été récompensé, aux États-Unis ,en 1996, par un Emmy Awards.




2018 juge Lorenzi

 

 

 

2018 juge catalan

 


Je découvre la photographie à 16 ans et depuis c’est une passion qui ne m’a jamais quitté.

Pour moi, la photographie prend tout son sens quand elle est le fruit d’une rencontre, quand elle est l’objet d’un partage, quand elle est construite à partir de nos ressentis. Réussir à les exprimer, donne l’émotion et la capacité à être en phase avec ce qui nous entoure.

C’est au photo-club d’Hénin-Beaumont dans les années 90 que je m’initie  à l’audiovisuel, grâce aux amis diaporamistes du Club. Je garderai toujours en mémoire les ambiances des projections en direct avec le public.

Depuis le passage au numérique, les possibilités de création se sont démultipliées et ouvrent de nouveaux espaces pour s’exprimer, mais elles demandent beaucoup plus d’exigence pour  la réalisation d’un court métrage photo. Entrez dans une démarche d’auteur présuppose la réflexion autour du sujet choisi et l’élaboration d’un scénario avant de se lancer dans cet exercice créatif.

Le montage audiovisuel ne peut se faire sans partage et  critiques positives pour aller au-delà de la simple image aussi esthétique soit-elle.

Qu’est ce qui fait que nous restons pris émotionnellement par un montage audiovisuel?

Même si des images nous laissent une émotion, un message, elles ne peuvent tout dire. Pour prendre davantage de  sens, les images choisies peuvent aussi s’appuyer sur un texte, un choix spécifique de musiques et de bruitages.

Pour moi, cette démarche situe alors l’auteur, encore plus dans un engagement et une ouverture au monde.

Participer au jury de cette nouvelle édition de la Coupe Lumière 2018 va me donner la possibilité de vivre une expérience très enrichissante.

C’est une grande chance de pouvoir découvrir de nouvelles sensibilités,   de nouveaux montages ...et d’en donner un avis, ...d’établir avec mes deux autres collègues, le palmarès d’un jour.

Merci aux auteurs qui vont participer à la Coupe Lumière et qui contribuent à faire connaître davantage, cette forme d’expression créative.

José CATALAN